Stability of Dabigatran Etexilate in Manufacturer’s Blister Pack, Unit-Dose Packaging, and Community Pharmacy Blister Pack

Erica H Z Wang, Jennifer L Bolt, Diane Décarie, William Semchuk, Mary H H Ensom

Abstract


ABSTRACT

Background: Dabigatran, a direct thrombin inhibitor, is indicated for the prevention and treatment of venous thromboembolism and for stroke prophylaxis in atrial fibrillation. The manufacturer recommends that dabigatran etexilate be retained in the original packaging until administration. Currently, no information exists about the stability of dabigatran etexilate outside its original packaging.

Objective: To evaluate the stability of dabigatran etexilate capsules over 120 days, with storage in the manufacturer’s original packaging, in unitdose packaging, and in community pharmacy blister packaging.

Methods: Commercially available dabigatran etexilate capsules (110 mg) were stored at room temperature (25°C) in the manufacturer’s original blister pack, in unit-dose packaging, or in community pharmacy blister packs. Samples were collected from each container daily for the first 3 days, weekly up to 28 days, every other week until day 98, and at day 120. Suspensions were prepared, pH was evaluated, and samples were stored at –85°C until analysis. Each sample was analyzed in duplicate by a validated, stability-indicating high-performance liquid chromatography – ultraviolet detection method. The capsules were considered stable if they maintained at least 90% of the initial concentration.

Results: Dabigatran etexilate capsules maintained 100.4% of the original concentration with 120 days of storage in the manufacturer’s original blister pack, 98.7% with storage in unit-dose packaging, and 98.0% with storage in community pharmacy blister packs. There were no notable changes in appearance, ease of suspension of the capsule content, or pH over the 120-day period.

Conclusion: Dabigatran etexilate 110-mg capsules were stable for 120 days with storage at room temperature in 3 types of packaging widely used in hospital and community settings.

RÉSUMÉ

Contexte : Le dabigatran, un inhibiteur direct de la thrombine, est approuvé pour la prévention et le traitement des événements thromboemboliques veineux et pour la prophylaxie de l’accident vasculaire cérébral en présence de fibrillation auriculaire. Le fabricant recommande que le dabigatran etexilate soit gardé dans le conditionnement d’origine jusqu’à l’administration. Il n’existe aucune donnée sur la stabilité du dabigatran etexilate hors du conditionnement d’origine.

Objectif : Évaluer la stabilité de capsules de dabigatran etexilate sur une période de 120 jours lorsqu’elles sont entreposées dans : le conditionnement d’origine du fabricant, un conditionnement unitaire ou un pilulier de type plaquette alvéolée préparé en pharmacie communautaire.

Méthodes : Des capsules de 110 mg de dabigatran etexilate, disponibles sur le marché, ont été entreposées à température ambiante (25 °C) soit dans la plaquette alvéolée d’origine du fabricant, soit dans un conditionnement unitaire, soit dans un pilulier de type plaquette alvéolée préparé en pharmacie communautaire. Des échantillons ont été prélevés de chaque type d’emballage : quotidiennement pour les 3 premiers jours, hebdomadairement pour les 28 jours suivants, puis toutes les deux semaines jusqu’au jour 98, et au jour 120. Des suspensions ont été préparées, le pH mesuré et les échantillons entreposés à –85 °C jusqu’à l’analyse. Chaque échantillon a été soumis à une double analyse à l’aide d’une épreuve validée mesurant la stabilité par chromatographie liquide haute performance avec détection ultraviolette. Les capsules étaient considérées comme stables si elles conservaient au moins 90 % de leur concentration initiale.

Résultats : Au bout des 120 jours, les capsules de dabigatran etexilate ont conservé 100,4 % de leur concentration de départ lorsqu’entreposées dans les plaquettes alvéolées d’origine du fabricant, 98,7 % lorsqu’entreposées dans un conditionnement unitaire et 98,0 % lorsqu’entreposées dans un pilulier de type plaquette alvéolée préparé en pharmacie communautaire. Aucun changement notable de l’apparence, du pH et de la facilité de la mise en suspension du contenu de la capsule n’a été observé pendant la période de 120 jours.

Conclusion : Les capsules de 110 mg de dabigatran etexilate sont demeurées stables pendant la période de 120 jours d’entreposage à température ambiante dans trois types de conditionnement largement utilisés dans les hôpitaux et les pharmacies communautaires.


Keywords


dabigatran; dabigatran etexilate; drug stability; drug packaging; liquid chromatography; dabigatran; dabigatran etexilate; stabilité des médicaments; conditionnement; chromatographie liquide

Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v68i1.1420

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2017 Canadian Society of Hospital Pharmacists