Stability of Diclofenac Sodium Oral Suspensions Packaged in Amber Polyvinyl Chloride Bottles

Ronald F Donnelly, Elena Pascuet, Carmen Ma, Régis Vaillancourt

Abstract


ABSTRACT

Background: Prescribing of diclofenac for children usually involves a dose different from commercially available strengths. This drug is available only as tablets, which can be divided only so many times before the dose obtained becomes inaccurate. In addition, children may have difficulty swallowing tablets. For these reasons, a compounding formula for a liquid dosage form is essential to ensure effective delivery of the drug to pediatric patients.

Objectives: To develop a compounding formula for diclofenac sodium and to determine the extended physical and chemical stability of this compound when stored in amber polyvinyl chloride (PVC) prescription bottles under refrigeration and at room temperature.

Methods: A suspension of diclofenac sodium (10 mg/mL) was prepared from commercially available diclofenac sodium tablets, with Ora-Blend as the suspending and flavouring agent. The suspension was packaged in 60-mL amber PVC prescription bottles and stored at either room temperature (23°C) or under refrigeration (5°C). Samples were collected on days 0, 7, 14, 21, 27, 56, and 93. Chemical stability was determined using a validated stability-indicating high-performance liquid chromatography method. At each sampling time, the suspensions were checked for changes in appearance (i.e., colour, layering, caking, ease of resuspension), odour, and pH.

Results: The diclofenac sodium suspensions were very stable, retaining at least 99.5% of the original concentration for up to 93 days, regardless of storage temperature. There were no apparent changes in the physical appearance of the suspensions, nor were there any substantial changes in odour or pH.

Conclusions: Suspensions of diclofenac sodium (10 mg/mL) were quantitatively stable but difficult to prepare because of the enteric coating of the tablets. Therefore, it is recommended that diclofenac powder be used for the preparation of suspensions. For pediatric use, palatability is a consideration, and a masking agent should be added before administration. An expiry date of up to 93 days is suggested.

RÉSUMÉ

Contexte : La prescription de diclofénac aux enfants requiert généralement une dose qui ne correspond à aucun des dosages disponibles dans le commerce. Ce médicament n’existe que sous forme de comprimés qui ne peuvent être subdivisés que quelques fois sans compromettre l’exactitude de la dose obtenue. En outre, les enfants peuvent avoir du mal à avaler les comprimés. Pour ces raisons, il faut une recette pour la préparation d’une forme pharmaceutique liquide afin d’assurer l’administration effective du médicament aux patients en pédiatrie.

Objectifs : Développer une recette pour la préparation de diclofénac sodique et déterminer la stabilité physique et chimique prolongée de cette préparation lorsqu’elle est conservée dans des flacons en polychlorure de vinyle (PVC) ambré pour médicaments d’ordonnance au réfrigérateur ou à la température ambiante.

Méthodes : Une suspension de diclofénac sodique (10 mg/mL) a été préparée à partir de comprimés de diclofénac sodique commercialisés avec l’agent de suspension et aromatisant, Ora-Blend. La suspension a été conditionnée dans des flacons en PVC ambré de 60 mL pour médicaments d’ordonnance, puis entreposée à la température ambiante (23 °C) ou au réfrigérateur (5 °C). Des échantillons ont été prélevés aux jours 0, 7, 14, 21, 27, 56 et 93. La stabilité chimique a été déterminée à l’aide d’une épreuve validée par chromatographie liquide haute performance. À chaque prélèvement d’échantillon, les suspensions ont été inspectées visuellement pour déceler tout changement d’apparence (c.-à-d., couleur, stratification, agglutination et facilité de remise en suspension), d’odeur et de pH.

Résultats : Les suspensions de diclofénac sodique sont demeurées très stables, conservant plus de 99,5 % de la concentration initiale pendant une période allant jusqu’à 93 jours, peu importe les conditions d’entreposage. On n’a observé aucun changement évident dans l’apparence des suspensions ni de changement substantiel dans l’odeur ou le pH des suspensions.

Conclusion : Les suspensions de diclofénac sodique (10 mg/mL) étaient quantitativement stables, mais difficiles à préparer à cause de l’enrobage entérosoluble des comprimés. Par conséquent, il est recommandé d’utiliser plutôt le diclofénac en poudre. La palatabilité étant un facteur dont il faut tenir compte en pédiatrie, on devrait ajouter un masquant du goût avant l’administration de la préparation. La durée de conservation suggérée est de 93 jours au maximum.


Keywords


diclofenac sodium; high-performance liquid chromatography; stability; suspension; diclofénac sodique; chromatographie liquide haute performance; stabilité; suspension

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v63i1.865

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2018 Canadian Society of Hospital Pharmacists