Chemical Stability of 4-Aminopyridine Capsules

Ronald F. Donnelly

Abstract


ABSTRACT

Background: 4-Aminopyridine (4-AP) is a known potassium channel blocker that has been used to treat multiple sclerosis and spinal cord injury. 4-AP capsules must be prepared extemporaneously.

Objective: To determine the chemical stability of 4-AP capsules containing 10 mg of active ingredient.

Methods: Ten-milligram capsules were prepared from 4-AP obtained from 2 suppliers, with either lactose or microcrystalline cellulose as diluent. The hard gelatin capsules were stored in amber snap-top prescription vials at room temperature (20°C to 25°C) with protection from light. Two capsules were collected from each group on days 0, 14, 28, 62, 96, 125, 180, and 365 and stored in a rubber-stoppered glass test tube containing desiccant material at –70°C. On the day of analysis, solutions were prepared from the contents of the capsules, which had been accurately weighed and appropriately diluted; the solutions were assayed, in duplicate, by means of a stability-indicating high-pressure liquid chromatography assay.

Results: Ten-milligram capsules of 4-AP, prepared from material obtained from each supplier and diluted with either lactose or microcrystalline cellulose, retained at least 94% of the initial content for 365 days when stored in plastic prescription vials at room temperature with protection from light.

Conclusions: Extemporaneously prepared 10-mg capsules of 4-AP were considered stable for 365 days when stored in plastic prescription vials at room temperature with protection from light.

RÉSUMÉ

Historique : La 4-aminopyridine (4-AP) est un inhibiteur des canaux potassiques connu, qui a été utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques et des lésions médullaires. Les capsules de 4-AP doivent être préparées extemporanément.

Objectif : On a mené une étude pour déterminer la stabilité chimique des capsules de 4-AP renfermant 10 mg de principe actif.

Méthodes : On a préparé des capsules de 10 mg avec de la 4-AP provenant de deux fournisseurs, et du lactose ou de la cellulose microcristalline comme excipient. Les capsules de gélatine dure ont été conservées à la température de la pièce (entre 20 et 25 ºC) et protégées de la lumière dans des flacons d’ordonnance de couleur ambre à bouchon pression. On a recueilli deux capsules de chaque groupe aux jours 0, 14, 28, 62, 96, 125, 180 et 365, qu’on a entreposées à -70 ºC dans des éprouvettes de verre munies d’un bouchon de caoutchouc et contenant un dessicatif. Le jour de l’analyse, on a préparé des solutions à partir du contenu des capsules, qu’on a pesé avec précision et dilué de façon appropriée; on les a ensuite soumises à un double dosage au moyen d’une épreuve de stabilité par chromatographie liquide à haute pression.

Résultats : Les capsules de 10 mg de 4-AP, préparées à partir du produit de chaque fournisseur dilué avec du lactose ou de la cellulose microcristalline, ont conservé au moins 94 % de leur contenu initial pendant 365 jours, lorsqu’elles étaient conservées dans des flacons d’ordonnance de plastique à la température de la pièce et à l’abri de la lumière.

Conclusions : Les capsules de 10 mg de 4-AP préparées extemporanément et conservées dans des flacons d’ordonnance de plastique à la température de la pièce et à l’abri de la lumière ont été jugées stables pendant une période de 365 jours.


Keywords


4-aminopyridine; capsules; lactose; microcrystalline cellulose; stability; high-pressure liquid chromatography; 4-aminopyridine; capsules; lactose; cellulose microcristalline; stabilité; chromatographie liquide à haute pression

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v57i5.394

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists