Analyse de minimisation de coût des fournitures utilisées pour la préparation et l’administration d’une dose d’antinéoplasique en établissement de santé

Annaelle Soubieux, Caroline Plante, Johann-François Ouellette-Frève, Audrey Chouinard, Jean-François Bussières

Abstract


RÉSUMÉ

Contexte : Il existe de nombreuses stratégies visant à réduire les risques d’exposition professionnelle aux médicaments dangereux qui pèsent sur les travailleurs du domaine de la santé, dont les systèmes utilisés pour la préparation et l’administration des médicaments.

Objectif : L’objectif principal était de comparer le coût des fournitures utilisées pour la préparation et l’administration d’une dose d’antinéoplasique par voie intraveineuse (IV) dans un établissement de santé canadien pour adultes entre un système classique et un autre intégrant un système clos de transfert de médicament (SCTM).

Méthode : Il s’agit d’une analyse de minimisation de coûts. La perspective adoptée est celle d’un établissement de santé universitaire type. L’évaluation ne porte que sur le coût des fournitures utilisées pour la préparation et l’administration d’une dose d’antinéoplasique IV. Il n’est pas nécessaire de procéder à l’actualisation des coûts. Nous avons déterminé 12 scénarios comportant certaines des 11 étapes possibles de la préparation et de l’administration d’une dose IV d’antinéoplasique.

Résultats : Le coût des fournitures utilisées pour la préparation et l’administration d’une dose d’antinéoplasique varie entre 9,89 $ et 22,37 $ la dose pour le système classique et entre 12,34 $ et 64,19 $ la dose pour les systèmes intégrant un SCTM. Le surcoût moyen annuel des systems intégrant un SCTM est de 1,63 à 3,15 fois supérieur par rapport au système classique et il représente une dépense annuelle additionnelle allant de 363 566 $ à 1 238 072 $ par année pour un établissement de santé type pour adultes.

Conclusion : Cette analyse de minimisation de coûts présente des données originales entourant la préparation et l’administration IV d’antinéoplasiques. Compte tenu des coûts importants associés à la préparation et l’administration des antinéoplasiques, les décideurs devraient mener des analyses complètes des coûts et des conséquences afin d’assurer une prise de décision éclairée.

ABSTRACT

Background: Many strategies aim to reduce the risk of work-related exposure to hazardous drugs for health care workers; these strategies include the use of specific systems to prepare and administer these drugs.

Objective: To compare the cost of supplies used for preparing and administering one IV dose of antineoplastic in an adult health care facility in Canada between the traditional approach and one using a closed-system drug transfer device (CSTD).

Method: This study was a cost reduction analysis conducted from the perspective of a typical university health care facility. The assessment focused only on the cost of supplies used to prepare and administer one

IV dose of antineoplastic. It was not necessary to account for discounting. We developed 12 scenarios involving some of the 11 possible steps in preparing and administering one IV dose of antineoplastic.

Results:The cost of supplies used to prepare and administer one IV dose of antineoplastic ranged between $9.89 and $22.37 per dose with the classical system, and between $12.34 and $64.19 per dose for systems

involving a CSTD. The annual average extra cost of systems involving a CSTD was 1.63 to 3.15 higher than the cost with the classical system and represents extra spending of between $363 566 and $1 238 072 each year for a typical adult health care institution.

Conclusion: This cost reduction analysis presents original data relating to the preparation and administration of IV antineoplastics. Given the significant costs associated with preparing and administering antineoplastic drugs, decision-makers should perform a thorough analysis of costs and consequences to allow informed decisions to be made.


Keywords


médicaments dangereux; préparation; administration; système clos de transfert de médicament; hazardous drug; preparation; administration; closed-system drug transfer device



DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v73i1.2955

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists