Impact of Implementing Electronic Health Records on Medication Safety at an HIMSS Stage 6 Hospital: The Pharmacist’s Perspective

Authors

  • Meshaal Mohammed Eisa Hamad Royal Commission Hospital, Jubail, Saudi Arabia
  • Sulaiman Bah Imam Abdulrahman Bin Faisal University, Dammam, Saudi Arabia

DOI:

https://doi.org/10.4212/cjhp.3223

Abstract

Background: Medication errors can cause severe injuries and may lead to death. Electronic health records (EHRs) that are well designed and implemented could help to reduce medication errors. The medication management process needs close study to understand how medication safety metrics evolve as hospitals mature in terms of their EHR implementation.

Objective: To examine the effect of adopting EHRs on medication errors at the Royal Commission Hospital in Jubail, Saudi Arabia, a Health Information Management System Society (HIMSS) stage 6 hospital.

Methods: This study had a quasi-experimental time-series design. Retrospective data were collected for 1.5-year periods before and after implementation of EHRs. The variables analyzed were obtained from various units in the study setting. Data on medication errors were collected from the risk management section of the quality department. The medication management process was studied qualitatively. The quantitative data were analyzed using descriptive and inferential statistics.

Results: The median number of medication orders per patient showed a significant decrease, from 22.76 before EHR implementation to 18.76 after implementation (p < 0.001). The median number of incidents per patient showed a significant increase, from 0.029 before to 0.040 after implementation (p = 0.004). The qualitative analysis of processes involved in the medication management process helped to explain these changes.

Conclusion: Contrary to expectations, this study showed that an HIMSS stage 6 hospital could experience an increase in medication errors following implementation of EHRs. Qualitative analysis showed that the increase in medication error reporting rate could be attributed to an increase in detection following improvement in the medication management process. This has implications for interpreting quality metrics as hospitals mature in terms of their EHR implementation.

RÉSUMÉ

Contexte : Les erreurs de médication peuvent causer des blessures graves et entraîner la mort. La bonne conception et la mise en place de dossiers de santé électroniques (DSE) pourraient aider à les réduire. Le processus de gestion des médicaments doit faire l’objet d’un examen attentif pour comprendre comment les paramètres de sécurité relatifs aux médicaments évoluent à mesure que les hôpitaux se modernisent grâce à la mise en place de DSE.

Objectifs : Examiner l’effet de l’adoption des DSE sur les erreurs de médication au Royal Commission Hospital de Jubail, en Arabie saoudite, un hôpital de stade 6 de la Health Information Management System Society (HIMSS).

Méthodes : Cette étude utilisait une méthodologie de série chronologique quasi expérimentale. Des données rétrospectives ont été recueillies pendant des périodes de 1,5 an avant et 1,5 an après la mise en place des DSE. Les variables analysées ont été obtenues à partir de diverses unités dans le cadre de l’étude. Les données sur les erreurs de médication ont été recueillies auprès de la section de gestion des risques du service qualité. Le processus de gestion des médicaments, quant à lui, a été étudié de manière qualitative. Les données quantitatives ont été analysées à l’aide de statistiques descriptives et inférentielles.

Résultats : Le nombre médian d’ordonnances médicales par patient a fortement diminué, passant de 22,76 avant à 18,76 après la mise en place des DSE (p < 0,001). Le nombre médian d’incidents par patient a quant à lui augmenté de manière importante et est passé de 0,029 avant à 0,040 après la mise en place des DES (p = 0,004). Les résultats de l’analyse qualitative des étapes du processus de gestion des médicaments expliquent en partie ces changements.

Conclusion : Contrairement aux attentes, cette étude a montré qu’un hôpital de stade 6 de la HIMSS pourrait connaître une augmentation des erreurs de médication à la suite de la mise en place de DSE. L’analyse qualitative a montré que l’augmentation du taux de déclaration des erreurs de médication pouvait être attribuée à une augmentation de la détection suivant l’amélioration du processus de gestion des médicaments. Ce constat a des implications pour l’interprétation des indicateurs de la qualité à mesure que les hôpitaux se modernisent en mettant en place des DSE.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2022-10-03

Issue

Section

Original Research / Recherche originale